• Sur les pas du club

    Nous sommes le dernier dimanche de septembre et le temps est encore favorable pour nous permettre une sortie rando-pique-nique. Marie Jo m'a demandé si il était possible de faire le circuit que j'ai emprunté la veille avec le club. Je la prévient de la belle bosse que nous avons gravit à Laroque. Mais vu ce qu'elle a fait la semaine précédente, il ne devrait pas y avoir de problèmes.

    Départ à 9h50 en direction de Cestas, Léognan et l'ancienne voie romaine.

    Sur les pas du club

    Nous y croisons plusieurs dizaines de cyclos, soit seul, en petit groupe ou peloton. Cette route est très fréquentée par les amoureux de la petite reine, surtout le dimanche.

    Sur les pas du club

    A Peyron nous faisons un arrêt afin de vérifier la maturité du raisin .

    Sur les pas du club

    Ce sont des pieds de vigne qui poussent librement sur le bas côté de la route, en bordure d'un prés. Il y en a pour tous les goûts, du rouge sucré avec une légère pointe d'acidité,

    Sur les pas du club

    du blanc très parfumé.

    Sur les pas du club

    Nos vélos nous attendent bien sagement.

    Sur les pas du club

    Votre photo-cyclotouriste se fait immortaliser par MJ ...

    Sur les pas du club

    en train de photographier le Château Belon

    Le Château Belon – superbe illustration de l’élégance française, passée et présente-fut  construit en 1856 par Alexandre Chéri Depiot, membre de la 12° génération de patriarches qui consacrèrent leurs vies aux fermes, vignobles et forêts du domaine familial  qui offre une production naturellement généreuse.

    Sur les pas du club

    Je profite d'un arrêt à Saint-Michel-de-Rieuffret pour prendre son église qui fut soutenue et décorée grâce à la mugificence des ducs d'Angleterre de Guyanne et de la maison d'Albert.

    Sur les pas du club

    Avant Cérons ce sont les deux moulins près desquels je suis passé mainte fois sans pouvoir m'y arrêter qui suscitent une nouvelle halte photos

    Sur les pas du club

    Nous traversons à présent la Garonne à Cadillac, un rapide tour du centre de ville confirme notre envie d'y revenir pour approfondir cette visite et celle de son château.

    La porte de la Mer était à l'origine dans l'alignement des remparts. Construite à partir de 1315, elle était défendue par trois archères et des mâchicoulis encore visibles au revers.

    Sur les pas du club

    L'hôtel de ville et sa halle.

    Sur les pas du club

    L'église Saint-Martin

    Sur les pas du club

    La porte de l'Horloge date du début du XIVe siècle. Ses quatre étages étaient défendus par des archères au dessus d'un passage gardé par un assommoir. Le mécanisme d'horlogerie fut installé en 1772, après qu'elle fut couverte d'une toiture en dôme à clocheton . 

    Sur les pas du club

     C'est au lac de Laromet qui sert de limite naturelle entre les communes de Laroque et Omet,  à 4 km de Cadillac que nous faisons notre arrêt pique-nique. Cet endroit est calme est reposant, j'y ai de très bon souvenirs, lorsque je pratiquais encore la pêche au coup en compétition. Pour mon ami Lariègeoise voici le menu du jour, quelques bâtonnets de surimi, du saumon fumé, du citron et de fines tranches de rôtis. Pour finir une compote et une grappe du raisin des vendanges du matin . Rien de bien particulier.

    Sur les pas du club

    Et pour digérer, 3 ou 4 km après être remonté sur nos vélo, nous attaquons le gros morceau de la sortie, la montée vers l'église de Laroque, pas très longue, mais avec un premier passage à 9% dans un large virage à gauche, un retour au calme sur sur une centaine de mètre avant d'attaquer le passage sinueux à 12%. Pas très long heureusement. Je descends sur la gauche en passant devant l'église pour trouver un point de vue sympa. Marie Jo me suis, alors qu'elle sait qu(-'il va falloir remonter, bravo, quel courage. Je suis intrigué par la route qui me semble descendre fortement, je demande à MJ de m'attendre et je vais reconnaitre les lieux. Je tombe sur une route un peu plus importante en bas de celle-ci, je fait donc demi-tour et remonte. Là le pourcentage atteint de suite les 10%, sur 150m environ, retombe à 2/3% puis repasse à 8% juste avant de la rejoindre. Nous remontons vers l'église. Je lui annonce que de toute façon la grimpette n'est pas fini, la partie que nous avons emprunté était la plus dure, mais qu'il nous reste encore pratiquement 3km de montée à faire jusqu'à Cardan, mais avec tout de même moins de pourcentage.

    Sur les pas du club

    A Cardan nous faisons un crochet par l'église Saint-Saturnin, 

    de fondation romane, elle a conservé de nombreux éléments de sa construction primitive, notamment sur le chevet et la façade occidentale, dont le pignon est surmonté d'un clocher-peigne. La date de 1685, gravée sur la porte de la façade méridionale, correspond à l'agrandissement de l'église.

    Sur les pas du club

    Sur les pas du club

    Sur les pas du club

    Sur les pas du club

    Il faudra que je revienne dans le coin, d'une part pour faire la bosse qui part de Paillet et remonte sur Cardan, d'autre part pour tenter le mur à 21% qui figure sur la carte Michelin entre cette route et Villane-de-Rions.

    Nous remontons sur Cardan et direction Capian où nous ferons une halte pour remplir nos bidons....

    Sur les pas du club

    Sur les pas du club

    nous prenons ensuite la direction du Haut-Langoiran pour descendre vers le Pied-du-Château

    Sur les pas du club

    Un petit d'air d'Italie en Gironde

    Sur les pas du club

    les couleurs d'automne arrivent doucement

    Sur les pas du club

    Même dans une descente nous faisons une pause

    Sur les pas du club

    Le Château de Langoiran

    Sur les pas du club

    L'heure du goûter est arrivé, nous faisons une dernière pause à Langoiran sur le bord de la Garonne, au menu, une part de mon gâteau énergétique au chocolat, fabrication maison et une compote.

    Sur les pas du club

    Nous pouvons maintenant envisager sereinement notre retour dans le plat pays, avec toutefois la montée vers le Château Lassalle, celle pour sortir de La Brède.

    Sur les pas du club

     Il est un peu plus de 19h lorsque nous rentrons après 120km, mais seulement 6h15 de selle et une moyenne de 19km/h, ce qui parfaitement raisonnable quand ont veut prendre le temps de regarder.

    Le samedi j'ai fais pratiquement le même circuit, soit 111km, mais en 4h15 avec le groupe 1bis du club. Pas question ce jour là de faire des photos, je n'en ai pas eu le temps. Il faut savoir ce que l'on veut, j'aime bien aussi quand ça roule bien .

    Sur les pas du club

     Le circuit de dimanche

    celui de samedi

     

     Vélotrainer

    « Reprise CàP phase 10Reprise CàP phase 11 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    lef cyclo 38
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 18:11

    Un reportage qui donne envie, que ce soit la balade elle-même, (que tes photos illustrent fort bien), ou le menu du jour, très allèchant...

    Nouveau record battu par M.J. Un 120 bornes, ce n'est pas rien !!! Un grand bravo. Oû s'arrêtera t-elle ?

    A quand les pédales automatiques, afin d'avoir d'avantage de rendement ?

    ps : ton doigt a dû fourcher, je pense qu'il faut lire munificence et non mugificence !

    2
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 18:35

    Merci Jef

    Pas de record battu cette fois, sa plus haute performance date de notre sortie au Pyla-sur-Mer, 132km. Pour ce qui est des pédales automatiques, c'est hors de question, elle est très attachée à son vélo, lequel répond au nom de T'i-top, mais pas à ce point .

    ps: Bien vu pour munificence, j'ai en effet fait une erreur en voulant remplacer ce mot par un de ses synonymes

    3
    jef cyclo 38
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 19:17

    Avec des pédales automatiques, M.J. serait attachée au vélo, au sens propre !!!

    4
    Marie José
    Mardi 16 Octobre 2012 à 14:16

    Le bonjour à ceux qui me lisent.

    Merci Jef pour tes encouragements, j'en bave grave des fois sur le parcours et je me dis que ce n'est rien en vous lisant. Beaucoup d'entre vous...des ils, des elles ne manquent pas de courage, je vous admire toutes et tous énormément.

    Pour répondre à ta question?.. "Où s'arrêtera t'elle? MJ s'arrête quand elle a mal aux fesses ( c'est humain ). et pas question pour moi d'être entravée niveau pédales. Je suis très froussarde

    Amitiés à tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :