• Premier test du Garmin Edge 800

    La canicule va sévir aujourd'hui, je n'ai donc pas d'autre solution que de partir tôt. J'ai enregistré hier soir sur le GPS le parcours standard que doit faire le club. mais ils ne partent qu'à 8h30, trop tard pour moi qui veux être rentré avant 11h. Bien que je me sois levé en retard, je suis en bas de l'immeuble à 7h20. Il va falloir que je m'y fasse, avec le GPS je suis obligé d'attendre que les signaux satellites soient acquis et le parcours chargé pour me mettre en route.

    La température est de 18°, la sensation de fraicheur n'est pas désagréable du tout, même si une certaine humidité ambiante l'accompagne. Le GPS démarre dés mes premiers tours de roues. Je prends la direction opposée à celle indiquée, je n'ai pas fait 20m qu'une alarme retentit pour m'informer que je suis hors circuit. Demi-tour, et hop, tout rentre dans l'ordre. J'affiche ma page favorite du compteur, elle me donne les indications suivantes, l'heure, la vitesse, la cadence de pédalage, le cardio, la pente et l'altitude. Le GPS permet d'avoir cinq pages de la sorte, comprenant entre 3 et 8 indications paramétrable à volonté. Par contre, dés que j'approche d'un carrefour, l'affichage bascule sur la carte pour m'indique la direction à suivre.

    Tout se passe bien jusqu'à ce que j'arrive sur la route de Cestas à Léognan, le GPS me détecte hors parcours, comme j'ai coché l'option de recalcule de l’itinéraire il me demande de faire demi-tour. J'ai l'habitude avec ceux que j'utilise en voiture, au bout d'un moment il en ont marre et reprennent le parcours. Mais celui-ci est têtu, il n'en démord pas. Après avoir tenter de modifier certaines options de guidages, je trouve enfin la solution à Jeansotte, au lieu de lui faire recalculer l'itinéraire, je lui demande de simplement m'avertir, et là miracle, ça fonctionne, il retrouve le parcours et l'alarme me laisse enfin en paix.

    Premier test du Garmin Edge 800

    Je poursuit alors ma balade en profitant de la douce température matinale et de la tranquillité de ces petites routes. Saint-Michel-de-Rieuffret, ayant en tête le parcours je tourne à droite au carrefour, mais le GPS me rappelle à l'ordre, je ne suis pas sur la bonne route, j'aurais dû regarder avant. L'important est de ne pas faire plusieurs kilomètres avant de s’apercevoir de son erreur, comme cela m'était arrivé lors du BRM 300 .

    Par contre une chose me chagrine, c'est l'affichage de la carte, la flèche indiquant la direction est dirigée vers moi, j'opte alors pour le "mode automobile", en perspective et avec la route toujours dans le sens de la marche, c'est nettement plus pratique pour se repérer.

    Premier test du Garmin Edge 800

    Tient, une connaissance

    Premier test du Garmin Edge 800

     J'allais oublié, à un moment je me suis retrouvé à 12m sous le niveau de la mer, je ne pensais pas qu'il était nécessaire de calibrer l'altitude comme avec mon Sigma , maintenant je suis averti. De toute façon, ce n'est pas très grave, Garmin Connect permet de corriger cette oublie une fois que l'on a charger le l'activité sur le site.

    Je passe à Cabanac où une partie de la nouvelle piste cyclable reliant La Brède à Hostens est en service depuis quelques temps, une idée de balade lorsqu'elle sera terminée.

    L'église Saint-Martin

    Premier test du Garmin Edge 800

    Au cours de la seconde moitié du XIXème siècle, beaucoup d'églises romanes, souvent vétustes et trop petites, furent remplacées, en Gironde, par des édifices néo-gothiques. Ce fut le cas de l'église Saint-Martin, mais l'architecte a ici veillé à récupérer un grand nombre de matériaux pour les intégrer au nouveau bâtiment. Les proportions, l'épaisseur des maçonneries, le réemploi des baies anciennes témoignent d'une volonté de rester fidèle à l'architecture ainsi qu'à la valeur historique et patrimoniale de l'abside originelle.

    Premier test du Garmin Edge 800

    Premier test du Garmin Edge 800

    La fin du circuit se fera sans encombre aussi bien sur la route, que dans le guidage avec le GPS.

    89.170 en 3h01, challenge réussi, je suis de retour à 10h50 , il était temps, la température est déjà de 27° Une bonne douche écossaise et deux petites séances d'électrostimulateur me remettrons de cette sortie.

     

    Un peu de pub, mon blog "Balades en France" reprend du service

    Seconde sortie le dimanche matin avec Marie Jo

    Vélotrainer

    « Retour rive droitePied atelier Veloworks fixe PERUZZO »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Août 2012 à 17:42

    C'est normal, il y a toujours un temps d'adaptation avec ce genre de matériel. Mais ça va venir, il suffit d'être patient. Pour demain je ne sais pas, car la température sera encore plus élevée que aujourd'hui et je risque être seul à me lever de bonne heure pour prendre la route.

    Bonne sortie a vous demain, et bon cols. Bien sûr, prudence dans les descentes

    2
    Samedi 18 Août 2012 à 18:52

    ça me fait toujours rigoler ces histoires de GPS embarqué sur le vélo ! J'ai traversé la France à vélo avec des cartes Michelin,  je ne me suis jamais perdu... Bon c'est vrai j'avais des sacoches pour ranger tout ça

    Ici pas de canicule, le Finistère a quand même de bon côté

    3
    Samedi 18 Août 2012 à 18:57

    D'accord avec toi, moi aussi j'étais septique sur l'utilisation de genre d'appareil, mais j'avoue qu'avec l'age je deviens fainéant et je me vois mal déplier une carte sur le bord de la route, je préfère m'installer tranquillement devant à la maison. Un puis le GPS, j'en avais envie, alors je me suis fait plaisir .

    4
    Dimanche 19 Août 2012 à 11:11

    Merci, pour ces premières impressions. Il semble effectivement que la prise en main demande plusieurs sorties. Par contre, une fois maîtrisé ce GPS semble redoutable, aussi bien pour te guider durant tes sorties en terre inconnue, que pour la restistution des données une fois la sortie terminée. A ce sujet, est il possible d'avoir les données en kilomètre et en degré Celsius?

     

    5
    Dimanche 19 Août 2012 à 17:03

    J'ai fait une seconde sortie ce matin, du côté du guidage, c'est bon, j'ai les cocher les bonnes options, il ne me reste plus qu'à affiner les paramètres affichés sur les différentes pages. je ferrais un article sur ce sujet d'ici la fin du mois. Pour avoir les données en système métrique il y deux solutions, cliquer sur l'image ci-dessus et sélectionner cette option sur la page de Garmin Connect, mais ce n'est que temporaire, sinon il faut ouvrir un compte pour valider cette option définitivement.

    6
    jef cyclo 38
    Dimanche 19 Août 2012 à 18:37

    Un peu trop "prise de tête", ton gps hight-tech !!! S'il faut attendre son bon vouloir pour partir, et l'entendre couiner toutes les 5 minutes, non merci. Je prèfère les bonnes vieilles cartes Michelin, mais c'est vrai que je suis devenu un vieux croûton... donc celà n'engage que moi.

    7
    Dimanche 19 Août 2012 à 21:21

    Il faut attendre un peu, mais ça dure quoi, deux minutes maxi, ce n'est pas la mer à boire .

    Pour la prise de tête, c'est comme pour tous les appareils modernes, téléphones, APN, compteurs et autres, au début on touche à tout les boutons, on teste les différents paramètres, mais une fois que l'on a trouvé le bon réglage et choisis les alarmes vraiments utiles, ça roule, au sens propre comme au figuré . J'ai un APN Olympus, j'ai lu un peu partout que les menus étaient mal agencés, c'est vrai. Je le possède depuis l'année dernière, j'ai mis deux semaines à trouver les bons réglages, depuis je ne vais plus dans les menus et je me contente de faire des photos avec, c'est bien là le principal. Les cartes Michelin je les garde, car il n'y a rien de tel pour rêver du parcours que l'on va faire, comme de la route que l'on emprunte pour partir en vacances, mais une fois sur le vélo ou en voiture, le GPS est bien plus pratique.

    Mais comme tu le dis, chacun reste libe de ses choix, l'essentiel étant de trouver du plaisir à rouler sur nos vélo qui eux ne sont pas automatisés

    8
    Dimanche 19 Août 2012 à 21:26

    Salut JP, merci pour le djeun's, mais ca risque de ne pas durer . Nous avons fait une petite balade ce matin avec MJ, une soixantaine de bornes cool. Il n'y aura pas d'article, car nous n'avons circulé que sur des routes mainte fois empruntées. Pour le GPS, ce n'est que la deuxième sortie, mais je maitrise déjà mieux, j'ai virée deux alarmes inutiles et revue un peu l'affichage, à la prochaine il sera au top .

    9
    Cigogne 49 Profil de Cigogne 49
    Lundi 20 Août 2012 à 09:34

    Intéressant ton test. Suis un peu surpris par la durée d'acquisition des satelittes pour avoir une position, car utilisant un Garmin 500, cette acquisition est quasi-immédiate. Par contre, l'avantage de la carte est intéressant quand tu sais où tu veux aller rouler et que tu as programmé tron trajet. La plupart du temps, en ce qui me concerne, je décide de l'itinéraire au fur et à mesure de mon avancée. Seul avantage réel : quand on se paume... Encore que, il est toujours possible de rebrousser chemin. 

    Bonnes ballades avec ton nouveau jouet  

    10
    Lundi 20 Août 2012 à 21:41

    Bonsoir Cigogne .

     

    Ce n'est pas la recherche des satellites qui est longue, mais le chargement du parcours. Comme en général je suis quelqu'un de très organisé , j'aime bien savoir à l'avance le chemin que je vais faire et la distance que je vais parcourir. Le vélo me permet de redécouvrir mon département en explorant des coins que je ne connais pas, c'est pour cela que j'ai choisi ce modèle. Mais il m'arrive aussi de partir dans des secteurs que je maitrise bien, et là je roule à ma convenance en décidant du parcours au fur et à mesure, à ce moment, le GPS me permettra de garder une trace du circuit emprunter sans avoir à en faire le tracer manuellement sur Openrunner .

     

    11
    Samedi 25 Août 2012 à 09:41

    Je confirme ce que je disais à propos de la recherche des satellites, ce n'est pas ça qui prends du temps, mais bien le chargement de u parcours, j'ai pu le constater en faisant une sortie jeudi soir sans avoir préparé de parcours.

    12
    Cigogne 49 Profil de Cigogne 49
    Samedi 25 Août 2012 à 09:51

    Ah, le paramétrage. Ce genre d'accessoire électronique, plus c'est sophistiqué, plus c'est difficile à règler. Comme je n'effectue pas de grandes sorties de type découverte, comme toi, je vais continuer à me contenter de mon Garmin Edge 500. Tout au moins pour le moment. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :