• Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Nous avons décidé de partir passer le week-end de Pâques à la campagne. Après avoir dû abandonner notre projet en Dordogne, nos recherches nous ont permis de trouver un gîte dans le sud des Landes, dans la région viticole de Tursan.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

     Alors pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour découvrir ce terroir à vélo, du moins pour le samedi, car la météo n'était pas engageante pour le dimanche et le lundi nous repartons en début d'après-midi. J'établis un circuit d'une soixantaine de kilomètres en essayant de limiter les difficultés, car Marie Jo n'est pas au top de sa forme.

    Car attention, dans cette partie des Landes, nous sommes loin du cliché habituel: grandes lignes droites et plat pays. Ici, c'est les portes du Béarn, le relief est particulièrement vallonné. La proximité d'Hagetmau m'incitera à inclure ce site des BPF dans notre parcours afin d'ajouter un tampon à ma carte des Landes.

    Nous prenons possession de notre gîte en fin de matinée. Après avoir déjeuner, nous prenons la route à 13h45 en direction d'Eugénie-les-Bains,

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    L'église de Pécorade, lieu de notre séjour

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Nous traversons tout d'abord Bahus-Soubiran après une belle descente et nous suivons la vallée du Bahus pour rejoindre Eugénie-les-Bains.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    La cité thermale dont les eaux thermales étaient connues des Romains et appréciées de Montaigne et Henri IV. Son nom vient de l'Impératrice Eugénie de Montijo, épouse de Napoléon III.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

     

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Nous quittons Eugénie-les-Bains qui se trouve dans une vallée par une belle bosse, la route est belle et roulante, cela facilite la tâche à Marie Jo qui n'en croit pas ses yeux, "suis-je bien dans les Landes?????".

    Après une courte accalmie nous redescendons, mais déjà au loin se profile la montée vars le village de Saint-Loubouer.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Saint-Loubouer, ici comme dans tous les villages environnants, on trouve des arènes pour la traditionnelle course landaise

    elle est une des quatre formes de tauromachie pratiquées dans le monde. Elle se distingue des trois autres (corridas, corrida portugaise et course camarguaise) par deux particularités : la première est qu'elle se pratique quasi exclusivement avec des femelles (vaches landaises) et non des taureaux. L'autre particularité, qu'elle partage avec la course camarguaise, est qu'il n'y a pas de mise à mort de l'animal, ni au cours de la course ni après.

    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Course landaise de Wikipédia en français (auteurs)

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Le bourg actuel s’est formé grâce à l'afflux d'habitants autour d’une abbaye bénédictine établie au Xe siècle, sur l’extrémité d’un promontoire. Il se compose d’une rue unique, l’actuelle Grande Rue, aboutissant à l’église abbatiale. Vers le XIIIe siècle, il est fortifié et prend l’aspect d’une bastide, comme il s’en crée alors dans la région. Grâce à l’escarpement naturel du sol, les terrassements de défense qui l’entourent sont peu élevés. Seul le côté sud présente à l’origine deux issues protégées par deux portes fortifiées avec pont-levis, dont l'une subsiste encore. Cette porte, appelée tour Maubourguet, est surmontée d’une tour carrée massive à un étage. C’est le seul point d’entrée et de sortie du village.

    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Saint-Loubouer de Wikipédia en français (auteurs)

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    L'église Saint-Loubouer

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    La Vieille-Tursan et son panorama sur la plaine et ses terres agricoles. Trois cyclos du coin s'arrêtent aussi pour faire découvrir ce magnifique point de vue à l'un d'eux.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    L’église Saint Jean-Baptiste date du XIIème et fut remaniée à plusieurs reprises suite notamment à trois incendies dont par les protestants au XVIème siècle. Elle conserve malgré tout son aspect roman.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Nous descendons vers la plaine, je m'arrête un instant pour prendre Marie Jo en photo, et voila qu'elle prend la poudre d'escampette dans la montée qui suit!!! Une des plus longue de la journée, environ deux kilomètres.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Nous voici enfin sur un plateau. Même sur la route qui nous emmène à Coudures et qui est assez importante, la circulation est pratiquement inexistante, quel plaisir de rouler comme cela dans le calme.

    Les arènes d'Aubagnan

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Après avoir passé sans anicroches Coudures, nous filons sur Sainte-Colombe, fini le plat, nous avons retrouvé les bosses,

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    et les routes plus petites pour rejoindre Hagetmau.

    Nous arrivons à présent à Hagetmau, site des BPF et BCN de la FFCT, situé au cœur de la Chalosse, dans le département des Landes. Ici règne une tradition de réalisation de chaises et de fauteuils. Plusieurs usines y sont implantées.

    La Crypte de Saint-Girons, richement ornée de chapiteaux, constitue le seul vestige de l'abbaye de Saint Girons, démolie au début du XXe siècle. Saint Girons y fut enterré au IVe siècle.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Église abbatiale Sainte-Marie-Madeleine d'Hagetmau. Nous y faisons une pause restauration et sanitaire, ainsi évidement que le coup de tampon sur ma carte des BPF des Landes dans la boulangerie-pâtisserie toute proche.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pause gastronomique gourmande, deux Paris-Brest sans retour pour un BPF.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Jeux d'eau

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Nous sommes à mi-chemin. Il est temps de rentrer, pour cela nous quittons Hagetmau par de nouvelles routes perdues et pittoresques, un peu moins pentues dans un premier temps, puis une courte bosse avec un pourcentage à deux chiffres oblige MJ à mettre pieds à terre. Normal, pour le moment elle n'a roulé que sur le plat chez nous.

    Nous rejoignons la route d'Hagetmau e prenons le direction de Samadet.

    L'église de Saint-Jean-Baptiste de Samadet

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Le village est en hauteur, il domine la vallée du Gabas où terres agricoles et prairies se côtoient.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Deux montées successives nous attendent, Marie Jo va chercher au fond d'elle-même pour les affronter et les vaincre, c'est une belle prouesse car une douleur dans le bas du dos la tenaille dès que la route s'élève. Je reste derrière elle pour la soutenir, en montant à vitesse réduite ça passe, plus qu'une quinzaine de kilomètres à faire. Nous roulons à nouveau dans la plaine, la route monte légèrement mais l'on peut voir que sitôt que l'on s'écarte de cette route de sévères montées ce profilent.

    Du côté de Castelnau-Tursan

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Nous arrivons enfin à Geaune.

    La bastide, alors possession des Plantagenêt, est fondée en 1318 par le sénéchal Antonio di Pesagno, qui passa un acte de paréage avec le seigneur local Pierre de Castelnau. Son nom vient de la ville italienne de Gênes (en latin Genua), d´où le sénéchal était originaire. Le nom gascon procède d'une métathèse : Genua > Gèuna [prononcer jé:unoe] .

    Conçue sur le modèle gascon, la ville est découpée en un échiquier de 25 carrés identiques, dont le centre est occupé par la place publique carrée ; l’église est en retrait. Les 4 entrées de la ville (nord, sud, est et ouest) correspondaient aux anciennes 4 portes.

    En 1338, le comte de Foix Gaston II de Foix-Béarn conquit Geaune, probablement sans bataille, au nom du roi de France et y installa une garnison. Les troupes du roi d´Angleterre reprirent la ville en 1352, après un siège et d´importantes destructions, puisque les portes sont rasées en même temps que murailles, tours, forteresses et pont-levis. Ces fortifications ne furent jamais reconstruites en totalité mais remplacée par des clôtures de bois. Les fossés subsistèrent cependant jusqu´au XVIIIème siècle.

    La ville repassa par la suite au roi de France qui en confia ses droits seigneuriaux aux comtes de Foix, tandis que les Castelnau et leurs descendants conservèrent leurs droits sur la seigneurie (élevée au rang de marquisat en 1619) jusqu´à la Révolution.

    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Geaune de Wikipédia en français (auteurs)

     

    La Tour des Augustins : vestige du couvent des Augustins construit en 1450 par la famille de Castelnau pour qu'il serve de sépulture à ceux de leur famille enterrés en terre étrangère.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    On s'instruit

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Un des passages couvert de la place principale de la bastide.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    A nouveau une église dédié à Saint-Jean-Baptiste, je n'ai pas pu rentrer, il y avait une messe pour Pâques.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Comme nous nous écartons de la route principale pour revenir vers notre gîte, ma crainte de tout à l'heure se confirme, la route monte plus sérieusement. Marie Jo doit à nouveau mettre pieds à terre, heureusement ce passage dur est relativement court et elle peut se remettre en selle pour finir la grimpette. Nous arrivons enfin en haut du village, il est 20h30.

    Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Ce fut un superbe après-midi cyclotouristique, nous avons roulé tranquillement, en prenant le temps de regarder autour de nous les paysages qui s'offraient à nos yeux, de s'arrêter pour découvrir les trésors architecturaux de la région, et de se restaurer.

    Une nouvelle fois la France nous dévoile ses richesses, ce pays est magnifique et tellement diversifié, nul besoin de sortir de nos frontières pour partir à la découverte et se dépayser.

     Pâques dans les Landes et premier PF 2014

    Distance: 67,46 km
    Temps: 4:43:50
    Vitesse moy.: 14,3 km/h
    Gain d'altitude: 693 m
    Température moy.: 20,2 °C

    « VTT et baladeBalade des châteaux à Parempuyre »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Avril 2014 à 08:59

    Une bien belle randonnée, avec une foule de superbes clichés et une conclusion que je partage pleinement : "La France nous dévoile ses richesses. Ce pays est magnifique et tellement diversifié, nul besoin de sortir de nos frontières pour partir à la découverte et se dépayser.

    Le cyclotourisme dans toute sa splendeur et de plus avec ta dame de coeur. Que du bonheur  yes

    2
    Mercredi 23 Avril 2014 à 20:54

    Merci Bernard, je suis heureux de voir que tu partages mon point de vue, le cyclotourisme est le meilleur moyen de découvrir une région, l'allure réduite permet de mieux s'imprégner des paysages et facilite les arrêts photos. Si je devais un jour partir ailleurs que dans l’hexagone, je choisirais une DOM-TOM comme destination, histoire de rester sur le territoire français.

    3
    Mercredi 23 Avril 2014 à 21:00

    Salut JP, désolé, mais je n'aime pas mon sourire, j'ai toujours l'impression de faire la grimace, alors je reste neutre. Je suis déjà allé voir le site ton copain, mais je n'ai jamais réussi à laisser un commentaires, j'ai donc abandonné frown.

    4
    Vendredi 25 Avril 2014 à 13:52

    En effet, ça ne ressemble pas trop au cliché habituel des Landes, même si les églises restent du style bordelais. Même le Gers à côté est différent !

    5
    Vendredi 25 Avril 2014 à 18:26

    Salut Alex,


    personnellement je préfère cette vision là à celle des pins, c'est nettement plus varié. J'ai trouvé aussi que le relief est plus important que celui de l'entre-deux-mers, il y a de quoi faire de belles sorties et les Pyrénées sont à deux pas pour faire grimper le D+ yes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :