• Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Difficile de trouver un créneau pour aller chercher le BPF que j'ai décidé de faire tamponner. Pas à cause d'un manque de temps, mais à cause de la Tramontane qui s'est levée il y a quelques jours. Heureusement en ce lundi 24 juin, une accalmie est prévue, le vent devrait être moins fort. Je démarre à 6h45, toujours dans la direction de Fourques, le vent est bien présent, j'ai du mal à trouver le bon rythme, cela n'ira pas en s'arrangeant.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Cette sacré Tramontane me fait peur, j'ai la terrible sensation qu'elle peux m'envoyer à terre à n'importe quel moment. Et là ce n'est rien encore, je roule vers Terrats, puis Thuir par Sainte-Colombe et n'ai pratiquement pas de circulation. Les choses vont se compliquer après Thuir, j'ai toujours le vent de face, mais la circulation est plus importante et avec le vacarme du vent dans les oreilles je n'entends pas les voitures qui arrivent dans mon dos, heureusement que j'ai un rétro au guidon. Je passe Boulternère et arrive au point que je redoute le plus, la N116 qui longe la vallée du Têt et où je sais que le vent sera encore plus violent. Courage, je n'ai que 12km à faire sur cette nationale. Il faut se cramponner au guidon pour tenir le cap, le passage le plus terrible est celui où la nationale longe la retenue d'eau Vinça, le vent y souffle en rafales tourbillonnantes, non content de vous freiner, il peut aussi vous faire faire une embardée sur la droite ou pire sur la gauche. Je me tiens donc au maximum au milieu de la bande cyclable. Au loin j'aperçois le clocher de Marquixanes, je sais que mon calvaire va prendre fin en bifurquant sur la droite vers Eus. 

    Je respire un peu, je suis à présent à l'abri du vent et peux rouler beaucoup plus relax jusqu'à Catllar où débute la montée vers le col de Roque-Jalère.

    Catllar

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    C'est parti pour 12km d'ascension à 5,5% de moyenne, tout d'abord par la route qui mène au col de Jau, puis par celle qui dessert Sournia.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Je ne ressens plus le vent, mais cela ne va pas durer .

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Je viens d'avoir un petit passage avec le vent de face, dur!! Mais quand je vois ce qui m'attends là-bas, je redoute le moment où je vais prendre le lacet coté droit de la photo. La première portion que l'on aperçoit sur le flan en face me donne l'impression d'avoir VAE, ça monte presque tout seul. Mais une fois le lacet pris, c'est une toute autre histoire, j'ai la sensation d'avoir les freins bloqués, ma vitesse descend de 17km/h à - de 10. Ça va durer pendant pratiquement 2km et dans une portion à 7,5%.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Je tourne enfin le dos au vent et fini cette ascension en pouvant me concentrer sur le paysages qui se déroule à ma droite, avec la vallée du Têt et le massif du Canigou en toile de fond.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Dommage, il lui manque une dizaine de mètres pour passer les 1000m.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    J'enfile mon coupe vent et attaque la descente vers Sournia, avec prudence, car le vent me vient la plupart du temps de face,

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    et comme je contemple le paysage autant que dans les montées, je ne vois aucun intérêts à rouler vite. De toute façon j'ai la vitesse en horreur, que ce soit à vélo ou en voiture.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Comme chanté si bien l'ami Jean, "que la montagne est belle!!"

    Encore un abri ressemblant à une cazelle d'Aveyron.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Arrivé à Sournia je me mets à la recherche d'un commerce pour y faire tamponner mes cartes de BPF et BCN, ce sera dans une boulangerie où je prendrais un pain pour le midi. 112 km A/R pour chercher le pain, il faut aimer le vélo , et le pain

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Direction l'Ille-sur-Têt. Dans la descente je découvre une chapelle aménagée dans une grotte.

    La grotte du Menièr est une caverne que M. Mir curé de Sournia, fit transformer en chapelle en 1874.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Un peu plus bas ce sont les vestiges d'un pont roman sur la Désix.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

     

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Dernière difficulté du jour le col des Auzines, 5km à 4,3% de moyenne, D+ de 217m

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Une belle route calme,

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    et des paysages que je n'oublierais jamais.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Un de plus!!

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Sûrement un ermitage, la région en regorge.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Le vent est violent ici, je m'abrite dans un abri bus pour pouvoir appeler MJ et lui donner ma position.

    En route, il faut rentrer, même si il est dur de quitter ce lieu.

    Arrêt minute à Montalba-le-Château, puis descente vers Ille-sur-Têt.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Des oliviers dans la Tramontane.

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Les autres orgues de Ille-sur-Têt

    Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collection

    Le retour se fera à bonne allure, j'ai le vent de dos, le profil est plutôt plat, je peux enfin me permettre de rouler un peu, les derniers 25km seront couvert en environ 45mn.

    Bilan de cette sortie, 112km, 5h05 de selle, un D+ de 1764m, deux nouveaux cols à ma collection ainsi qu'un BPF/BCN.

     

    Vélotrainer

    « Seconde sortie avec mon RockriderAdieux aux routes des P.O »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Cigogne 49 Profil de Cigogne 49
    Mardi 30 Juillet 2013 à 09:13

    Sacré sortie. Le vent semble terrible dans le coin. Parfois, il est inutile de chercher à faire des bosses. Un bon vent contraire a le même effet sur les jambes et les cuisses. Bravo encore pour cette sortie. Tu as cbien mérité quelques jours de repos ensuite

    2
    Mardi 30 Juillet 2013 à 21:48

    JP

    600m de D- en VTT, cela doit être super, surtout sur des pistes de montagne. Tu as dû louer un vélo pour le faire?

    Bernard

    Tu as raison, alors imagines toi le résultat les effets d'un fort vent coutraire dans un col

    3
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 08:45

    Une bien belle région malgré le handicap vent! comme toi je n'aime pas la vitesse mais en voiture

    4
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 18:19

    J'ai vu que tu aimé la vitesse en vélo, mais une chute à plus de 90km/h me terrorise d'avance

    5
    Jeudi 1er Août 2013 à 16:56

    Je parlais à Michel, je me doute que tu n'as pas atteins de telles vitesses sur les pistes de montagne

    6
    Jeudi 1er Août 2013 à 22:36

    Pénible le vent, pas facile dans ce pays, en Auvergne il souffle pas trop! Mais dis donc, tu fais tes comptes rendus avec 1 mois de retard? et alors, t'as pas une secrétaire?

    7
    Dimanche 4 Août 2013 à 20:36

    Je fais mes compte-rendus à temps perdu, avec toutes les activités que je pratiques et le boulot, le temps me manque pour rédiger mes articles. Exemple, cette semaine, boulot, lundi soir 45mn deHT, vendredi soir 11km de CàP, samedi rando-pique-nique de 115km, dimanche matin 43km de VTT et l'après-midi balade à pieds. Alors sans secrétaire , dur de faire mieux, et MJ ne me prépare mes casse-croute qu'à certaines ocasions .

    Mais patience, le dernier article des Pyrénes-Orientales est sous presse et ne devrait pas tarder à parraître .

    8
    Lundi 5 Août 2013 à 18:03

    Bon séjour en Vendée, le plat a aussi son charme, quand tu seras de retour mon article sur ma dernière sortie en PO sera dispo et certainement celui de Montségur.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :