• Entrainement en vue du 180 de samedi

     Cela fait longtemps que je n'ai pas fait de sortie longue sur le rive droite de la Garonne. Mon club organisant un brevet de 180km samedi, je me suis programmé cette sortie d'entrainement. Aprés avoir rejoint Langoiran pour traverser la Garonne, j'attaque la première bosse, celle de Haux qui fait praitquement 2.5km entre 4 et 5,5%. Ensuite c'est un long faux plat qui me mène à La Sauve-Majeure et sa célèbre abbaye que j'ai déjà évoqué dans ces pages.

    Entrainement en vue du 180 de samedi

    A partir d'ici je vais prendre des routes que je n'ai jamais emprunté. Je me dirige donc en direction de Daignac, au milieu des vignes de l'Entre-Deux-Mers.

    Les vendanges semblent commencées....

     Me voici à Naujan-et-Postiac

     L’histoire de l’église Saint Pierre de Naujan reflète la vie mouvementée de la région. D’architecture romane XIe siècle, elle n’avait, au XIIe siècle qu’une nef divisée en trois travées, très probablement suivies, à l’Est, d’un chœur et d’une abside semi-circulaire. Au XVIe siècle le chœur fut refait et fermé par un chevet et l’on y a ajouté un transept, ce qui a donné au monument la forme d’une croix latine. Ces aménagements, d’un style gothique, entraînent de nouvelles transformations pour fortifier l’église.

    La route est vallonnée, mais raisonnablement, il n'y a qu"a Jugazan qu'une belle bosse atteignant les 8% m'attend pour me conduire au village. C'est ici que j'ai la confirmation sur le début des vendanges, mes pneus sifflent comme si le goudron était fondu sur la chaussée, mais il n'en ai rien, la température étant bien trop basse, il s'agit en fait du jus de raisin ayant coulé des remorques des tracteurs. 

    Rauzan, son église Saint-Pierre du XIIIéme s.

    son château

     Édifié par Jean Sans Terre, duc de Normandie (1199-1204), duc de Guyenne (1199-1216) et roi d'Angleterre de 1199 à 1216, ce château a été construit sur un rocher occupé dès l'Antiquité. Témoin de la guerre de Cent Ans, le château de Rauzan a été pris par deux fois par les Français, dont Bertrand du Guesclin en 1377.

    et sa mairie

     Je file maintenant sur Frontenac, bien connu dans la région pour ses carrières de pierres utilisées lors de l'expansion de l'agglomération bordelaise, mais aussi pour les monuments et propriétés de la région, y compris dans leurs réfections actuelles.

    L'église Saint-Paul de Frontenac

    Je rejoins la D671 et me dirige vers La Sauve. Là je dois affronter un fort vent de face. Un coup d’œil sur mon GPS m'indique qu'il vient du NO, ce n'est pas rassurant pour la dernière partie du parcours. Je tourne enfin sur la gauche pour me diriger vers Targon et laisser pour un moment ce maudit vent.

    Après Targon je me dirige vers Ladaux, là, plus de doute possible, les vendanges ont bien démarré.

     Un moulin à vent restauré, mais sans ses pales.

     L'église Saint-Cernin à Cantois, sa cloche serait une des plus anciennes de Gironde (1553) comme en témoigne l'inscription.

     Arbis et son église romane du XIIème s. dédié à Saint-Martin.

     Maintenant arrivent deux des grandes difficultés de mon parcours, je vais devoir monter au château de Benauge, en haut à droite sur la photo.

     Me voici au pied du mur , cela n'a l'air de rien comme ça, mais la montée relativement courte voit sa pente s'accentuer rapidement. C'est assez brutale, 8% dès le départ, puis je passe rapidement à 11 pour finir les derniers mètres à 14%.

    Cela vaut bien un arrêt photo.

     La suite n'est pas mal non plus, après une descente rapide, la montée sur Donzac, plus longue n'a pas grand chose à envier à la précédente, 7% au départ suivi d'une bonne portion à 11,5, un léger retour au calme autour de 4% pour finir à 9.8%. Le pire c'est qu'elle est toute droite, ça démoralise . Maintenant direction Verdelais. Depuis la route j'ai droit à de belles échappées sur le château de Benauge.

    Entrainement en vue du 180 de samedi

    Je marque un arrêt un peu avant Verdelais pour photographier le seul ferradou que je connaisse en Gironde. Le Ferradou est le nom patois du travail à ferrer les vaches, nous en avons vu beaucoup lors de nos vacances en Lozère, en Aveyron et aussi en Corrèze. Je reçois un sms de Marie JO qui s’enquiert mon avancé. Je l'appelle rapidement pour lui dire que je vais bientôt faire ma pause déjeuner,  je rappellerais à ce moment là.

    Entrainement en vue du 180 de samedi

    Dernière ascension, je monte sur l'arrière de Sainte-Croix du Mont depuis Verdelais à 48m d'altitude, je connais cette bosse, longue et traitre, elle démarre fort avec un pourcentage qui atteint rapidement les 9%, puis un retour au calme avant de reprendre pour des passages à 7% et atteindre les 115m au bout de 3,8km. Une dernière image depuis les hauteurs de la rive droite, au loin le plat pays de la rive gauche.

     J'attaque ensuite la descente vers Loupiac, là je repère une table de pique-nique, c'est ici que je m'arrête pour manger a l'abri du vent. Un coup de fil à la maison pour raconter un peu cette première partie de mon parcours, et je repars. Les 46km qui me restent à parcourir vont être durs, bien que je n'ai plus que du plat, le vent de NO est toujours aussi fort, je vais l'avoir de face régulièrement.

    l'église Saint-Pierre du XIIème s. à Loupiac.

    Malgré ce vent j'arrive à garder une moyenne de 27kms/h.

    J'arrive chez nous à 14h35, après 5h45 de selle pour 151.870km et un dénivelé de 1045m.  Un peu mal aux jambes aussi, mais rassuré pour mon 180 de samedi, car là je ne serais pas seul à rouler devant .Le temps ne fut pas terrible non plus, couvert toute la journée avec une température ne dépassant pas les 19°.

    Vélotrainer

    « Sortie mode!!Reprise CàP phase 6 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Cigogne 49 Profil de Cigogne 49
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 10:49

    Belle sortie de préparation. Et quelle moyenne... J'aurais une pensée pour toi, samedi, tandis que je pédalerais sur mon 200... 

    2
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 11:02

    Merci Cigogne, j'aurais une pensée pour toi aussi samedi

    3
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 14:15

    Le vent m'a aidé pendant un moment c'est sûr, mais j'aurais préféré l'avoir de favorable à la fin. Aujourd'hui c'est repos total, j'irais courir demain. Bonne balade.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :