• Col de la Brousse

     Seconde sortie, cette fois je vais m'attaquer au col de la Brousse au-dessus de Céret dans le Massif des Albères. Départ vers 6h45 afin d'être rentré en milieu de matinée, c'est que le programme d'un vacancier est chargé, il n'y a pas que le vélo . Je vais donc prendre le chemin le plus court ,

    mais attention, qui dit chemin le plus court sous-entend d'avoir à gravir une pente plus raide .

    Heureusement pour m'échauffer je passe tout d'abord le col de Llauro, petit col à 380m d'altitude. C'est une montée idéale avec des pourcentages raisonnables, d'autant que je n'ai que trois kilomètres dans les pattes lorsque je l'attaque à Fourques. Pas de panneau signalant le passage en haut de ce col, j'enfile mon coupe-vent et descend maintenant vers Céret.

    Col de la Brousse

    Comme pour le montée, la route est large et belle, quoiqu'un peu plus sinueuse. J'arrive à Céret où je vais une petite erreur de parcours, je roule uniquement à la carte, n'ayant pas voulu faire l'acquisition du quart sud-est pour mon GPS. Mais je m’aperçois rapidement de cette bourde et rebrousse chemin vers le centre de Céret. Heureusement j'ai reconnu sur Openrunner le circuit et je trouve rapidement la D13F qui doit me mener au col de la Brousse. Le départ est tranquille, juste un faux plat montant, puis à 1,5 km la pente s'accentue sensiblement, mon compteur affiche du 6,5%. Cela dure jusqu'au sixième kilomètre, à partir de là mon Garmin ne redescendra qu'à de rare occasion en dessous de 8,5%, il aura même la fâcheuse tendance à afficher régulièrement entre 9 et 10%. Cette montée est très belle, tenant à en profiter au maximum je ne fait pas d'arrêt photo, je laisse mes yeux enregistrer le paysage qui défile sur ma droite.

    J'arrive enfin au col de la Brousse, 860m d'altitude, 9,9 km, 695m de D+ et 7% de moyenne. Une photo pour immortaliser l'instant et je repars sur une petite route qui va me permettre d'atteindre un second col, celui de Fonfrède.

     La route est en mauvaise état, beaucoup de nids de poules et de gravillons, il va falloir se montrer prudent au moment de redescendre. Le pourcentage ne faiblit pas vraiment, contrairement à ce que fait ressortir le profil calculé par Openrunner.

     

    Deux kilomètres plus loin je suis arrivé au point culminant de cette sortie, pas de panneau au niveau de la stèle, ce sera donc cette dernière qui validera mon passage à ce col.

    Le pic de Fonfrède domine le col du même nom où fut inaugurée une stèle des évadés de France en hommage aux personnes qui, durant la Seconde Guerre mondiale, ont fui le régime de Vichy en traversant les Pyrénées pour se réfugier en Espagne.

     

     

    Col de la Brousse

    Attention! dans ce virage le goudron est totalement absent.

    Je repasse au col de la Brousse puis continu ma route vers Las Illas, le début de la descente affiche là aussi un pourcentage supérieur à 8,5%, comme à mon habitude je reste prudent et descend les mains sur les freins, heureusement car je croise deux fourgons dont l'un deux me laisse à peine un mètre entre lui et la paroi rocheuse .

    A ma grande surprise je passe un col que je n'ai vu nul part sur mes cartes, celui de Mirrailles, je m'arrête pour la photo, mais il il compte pour du beurre, je l'ai pris dans le sens de la descente .

    C'est plus de 20km de descente que je vais effectuer, croisant bon nombre de cyclos et prenant cette fois le temps faire quelques arrêts photos.

    Des paysages dont j'ai aujourd'hui du mal à me passer.

     Je passe au-dessus du Tech entre Maureillas-las-Illas et Saint-Jean-Pla-de-Corts, en fond le massif du Canigou.

     Une nouvelle montée m'attend pour rejoindre Llauro, mais à part dans la traversée de Vivés où la pente est plus ardue, les neuf kilomètres sont agréables et me permettent d'apprécier la forêt de chêne liège que je traverse.

     A Llauro je redescends sur Fourques, je peux me lâcher un peu sur cette route large, mais sans dépasser les 50km/h, je tiens à rentrer entier .

    Je rentre avec 80km, 3 cols, 1492m de D+ et 3h39 de selle.
     

     

    Vélotrainer

    « Premiers tours de roues en Pyrénées-OrientalesCastelnou »

    Tags Tags : , , ,