• BPF de Tréguier

     Lundi 29 juin

    Les vacances se terminent bientôt, il est temps d'aller quérir mon dernier BPF, celui de Tréguier, capitale historique du Trégor, une ancienne division administrative et religieuse constituant l'une des neuf provinces de Bretagne.

     

     J'emprunte au départ le même chemin que pour celui de Quintin jusqu'à Belle-Isle-en-Terre, jolie cité fleurie. De là je rejoins Trégrom, mais pas par le mur que j'avais emprunté lors de mon retour de Ploumanac'h.

    BPF de Tréguier

    Peu après Trégrom je commence ma collecte du jour de monuments religieux, rien que pour cette raison j'aimerais habiter ici tant ce patrimoine est riche!!

    Chapelle de Christ
    BPF de Tréguier

     

    A peine trois kilomètres de plus et un nouvel édifice s'offre à moi et à mon APN, sur la commune de Louargat.

     BPF de Tréguier

     La chapelle Saint-Sylvestre, dites aussi de Catic, du nom du hameau voisin, est construite en 1762 par un nommé Le Vot. Elle abrite ce vitrail, offert par Suzanne Favennec, conteuse à Saint-Clet. On y voit le pape Sylvestre guérissant de la lèpre l'empereur Constantin, figuré ici avec une crécelle et une lanterne. 

    Botlézan, à peine deux kilomètres plus loin me fait découvrir sa chapelle dont la construction a débuté au XVe siècle.

    BPF de Tréguier

     Je passe ensuite à Bégard, mais trop loin de l'église pour l'immortaliser. Par contre je ne rate pas celle de Prat et son enclos paroissial.

    La chapelle Sainte-Anne à Prat  
    BPF de Tréguier  

     Je passe près d'une carrière, ces dernières sont nombreuses dans le département, aussi bien pour la production de granulats que pour la pierre de taille.

    BPF de Tréguier

    Près de cette petite chapelle, perdue dans un petit hameau, une stèle rend hommage aux hommes du maquis de Pommerit tombés glorieusement le 9 juillet 1944.
    BPF de Tréguier

    En repartant je m'engouffre dans un bois et dans une descente abrute qui mène au Traou de Jaudy, il fait sombre et j'ai du mal à voir sur mon compteur que la déclivité atteint les 15%, mieux vaut être prudent, surtout que la route n'est pas en très bon état.

    En remontant sur Pommerit Jaudy L'église Saint-Pierre-ès-Liens
    BPF de Tréguier BPF de Tréguier

    Je redescends maintenant vers le Jaudy et Tréguier par Pouldourant et

    son église Saint-Bergat Le calvaire de kroaz kervoulc'h
    BPF de Tréguier BPF de Tréguier

    C'est marée basse.

    BPF de Tréguier

    Afin d'éviter au maximum la D786 je suis les chemins de traverse et découvre cette chapelle Saint Nicolas de Kerhir en Trédarzec. C'est une chapelle privée qui renferme des tombeaux et une statuaire intéressante, malheureusement elle est aujourd'hui privée et ne se visite pas.

    BPF de Tréguier

     Tréguier, mon BPF du jour est situé au confluent du Jaudy et du Guindy ; la Rivière de Tréguier étant la ria ou l'estuaire, large de 250 à 500 mètres selon les endroits, commun aux deux cours d'eau.

    Le centre-ville, la "vieille ville" un tiers du territoire communal, est un secteur sauvegardé, ce qui est contesté par ceux qui refusent que la cité devienne une "ville-musée" mais approuvé par d'autres.

    BPF de Tréguier

    BPF de Tréguier  BPF de Tréguier  BPF de Tréguier
    La maison natale d'Ernest Renan, classée en 1944, est devenue un musée consacré à sa vie et à son œuvre. Cette maison à colombages du XVIe siècle abrite des souvenirs d'Ernest Renan, manuscrits, portraits ; une salle présente un montage vidéo évoquant la vie de l'écrivain, les lieux qu'il fréquenta.

    BPF de Tréguier

    BPF de Tréguier

    La « statue d'Ernest Renan  », par Jean Boucher, érigée en 1904 sur la place du Martray, suscita à l'époque de son érection maintes polémiques. On lit, gravé sur le socle: « Ernest Renan, né à Tréguier le 27 février 1823. On ne fait de grandes choses qu'avec la science et la vertu. La foi qu'on a eue ne doit jamais être une chaîne. L'homme fait la beauté de ce qu'il aime et la sainteté de ce qu'il croit. E. R.  »

     

    BPF de Tréguier  Le Monument aux morts, surnommé «  La douleur  », œuvre du sculpteur Francis Renaud, illustre la douleur d'une bretonne en cape de deuil. C'est Marie-Louise Le Put qui servit de modèle : elle a perdu sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale ses trois fils et son mari.
     

    Le parvis de la cathédrale et ses maisons classées.

    BPF de Tréguier

    La Cathédrale Saint-Tugdual, classée dès 1840 au titre des Monuments historiques. Datant des XIVe et XVe siècles (construite entre 1339 et 1435), elle possède trois tours qui dominent le transept. Celle du sud s'élève à 63 mètres et date de 1785, elle laisse voir à sa base le "porche des cloches" qui date de 1438 et est surmonté d'une fenêtre flamboyante. La tour du Sanctuaire, de style gothique occupe la croisée et reste inachevée. La tour Hastings est la plus ancienne : de style roman, elle est une survivance de l'ancienne cathédrale du XIIe siècle.

    La nef en granite est soutenue par des arcades gothiques. Sous le triforium court une frise sculptée en tuffeau. Les voûtes, éclairées par des fenêtres hautes, sont de style Tudor. Les vitraux du chœur, faits par le maître-verrier de Quintin Hubert de Sainte-Marie, illustrent des thèmes bibliques de l'Ancien Testament ou de l'Évangile. Une grande verrière dans le bras droit du transept illustre de nombreux saints bretons dont les sept saints fondateurs.

    La cathédrale a été érigée en basilique mineure en 1947. Son pavillon a été restauré en 2003, à l'occasion des cérémonie commémoratives du 700e anniversaire de la mort de saint Yves. Il est exposé dans le chœur, de même que le tintinnnabulum, les deux insignes de toutes les basiliques.

    BPF de Tréguier

    BPF de Tréguier

             BPF de Tréguier

    BPF de Tréguier

    Près du porche sud, un groupe statuaire du XIIIe siècle se remarque : "Saint Yves entre le riche et le pauvre".

    La cathédrale contient aussi : des enfeus datant du XVe siècle de chevaliers en armure ; un reliquaire du chef de saint Yves dans une châsse en bronze doré datant du XIXe siècle ; un gisant de Jean V, duc de Bretagne, datant de 1945 : le tombeau de saint Yves, datant de 1890, de style .néogothique : Saint Yves œuvre de Jean-Marie Valentin (1823 - 1896) mention honorable en 1888 ; 46 stalles Renaissance dans le chœur avec leurs miséricordes sculptées.

     

    BPF de Tréguier

    Le cloître, adossé à l'évêché, est accessible à partir du transept de la cathédrale. Il forme un quadrilatère irrégulier et est constitué d'une quarantaine d'arcades de style gothique, en granite provenant de l'Île-Grande et de Pluzunet. Au milieu de la cour intérieure gazonnée se trouve un calvaire provenant du château de Keralio, en Plougrescant. Le déambulatoire présente de nombreux gisants du XVe au XVIIe siècles.

     BPF de Tréguier 

    BPF de TréguierBPF de Tréguier

     

     

    BPF de Tréguier 

      Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Tréguier de Wikipédia en français (auteurs)

    BPF de Tréguier Je m'accorde une pause avant de repartir, le temps de téléphoner à Marie Jo, de savourer mon pain aux raisins acheté à la boulangerie où j'ai fait tamponner ma carte, et de profiter du calme de cette petite bourgade bretonne.

     

    Sur le chemin du retour je m'arrête à Minihy Tréguier, c'est  ici qu'est né Saint Yves le saint patron de toutes les professions de justice et de droit, notamment celle d’avocat. Il est également saint patron de la Bretagne et fait l'objet d'un grand pardon dans la ville de Tréguier.

    BPF de Tréguier BPF de Tréguier

     

    Un pigeonnier typique L'église Sainte-Pompée à Langoat
    BPF de Tréguier BPF de Tréguier

    Fille du roi Eusèbe et de Sainte Landouenne, Sainte Pompée est l'épouse du roi Hoël Ier dit « le Grand » qui régna sur la Bretagne armoricaine. Au début de son mariage, les Frisons alliés des Francs, firent en 509 une irruption dans l'Armorique, s'emparèrent du pays, puis en chassèrent les princes et les seigneurs. Ces événements obligèrent le roi Hoël et sa famille à passer la mer pour se réfugier en Grande-Bretagne.

    J'approche de Berhet et découvre a l'écart du village, sur la D33 l'église Notre-Dame-de-Confort

    BPF de Tréguier

     

    La première pierre de cette chapelle est posée le 20 avril 1523 sur la terre des seigneurs Du Perrier de Coetgonien. Sa construction s'achève en 1537. La décoration de la chapelle présente une évolution rapide et démontre que les maîtres d'œuvre bretons s'informaient régulièrement des nouveautés stylistiques et techniques. Le plan rectangulaire de l'église fait ressortir la sacristie sur la façade nord et le porche de la façade sud. Les voussures du porche ouest sont couvertes de feuillages et de vignes dans lesquels se cachent de nombreux animaux fantastiques. Une tourelle, couronnée d'une coupole, sert d'escalier. Le clocher, percé de quatre baies, est surmonté d'une flèche octogonale et entouré à la base d'une balustrade à dessins flammés. La cloche date de 1675. Elle est blasonnée d'un côté des armes des Du Perrier, et de l'autre de celles des Du Bouilly. La chapelle est érigée en église paroissiale en 1920.
    BPF de Tréguier

    Plus que quelques kilomètres pour profiter de ces merveilleuses routes bretonnes, elles ont la saveur du caramel beurre salé, douces et calmes, mais sachant aussi avoir du caractère en offrant de belles bosses pour agrémenter les sorties. C'est avec les routes de Touraine et d'Aveyron, celles sur lesquelles j'ai pris le plus de plaisir à rouler.

    BPF de Tréguier

    « BPF de Quintin (22)En Bordelais - Le Haut-Médoc »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Septembre 2015 à 21:19

    Mes vacances s'achèvent et j'achève en même temps la lecture des quelques blogs que je suis, sympa tes virées bretonnes... Si tu viens un jour rouler dans le Finistère Sud, fais moi signe yes

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 24 Septembre 2015 à 19:21

    Salut JP smile, merci de ta visite yes. Normalement nous devrions aller dans le Finistère l'an prochain ou la suivante, en Cornouailles, je te ferais signe wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :