• BPF de Duras

    Fidèle à mon habitude, je pars très tôt, à la pointe du jour, il est 6h05 et le soleil n'a pas encore émergé. Une certaine clarté règne, cependant la prudence me font prendre mes éclairages avant et arrière, ainsi que ma chasuble jaune.

    Peu de monde en ce début de parcours, seul Léognan semble animé avec l'installation du marché hebdomadaire.

    BPF de Duras

     J'ai oublié de vous préciser le but de ma sortie du jour, en fait il y en a deux, le premier est de faire une longue distance, et donc en profiter pour aller faire tamponner un BPF, celui de Duras dans le Lot-et-Garonne. Cela me permettra d'approcher les 180km.

    A la sortie de Léognan le soleil tente une percée.

    BPF de Duras

    Je poursuis ma route dans la fraicheur matinale en direction de Martillac, puis Langoiran pour passer sur la rive droite de la Garonne. Je rencontre ma première bosse à Paillet pour monter sur Cardan, montée en deux temps pour bien se mettre en jambe. Comme je suis avec mon DK je n'hésite pas à passer sur le petit plateau pour m'économiser. La suite du parcours me voit passer par Escoussans, Arbis, et Gornac avant de rejoindre la bastide de Sauveterre-de-Guyenne. Tout cela dans un paysage principalement viticole comme on le voit ici, à la sortie de Gornac.

    BPF de Duras

    Voici Sauveterre-de-Guyenne, c’est en 1281 que commence sa véritable histoire, le roi Edouard 1er d’Angleterre, aussi duc d’Aquitaine, décide de bâtir une ville pour mettre fin aux querelles seigneuriales. Cette bastide est tracée selon le plan gallo-romain : place centrale, rue perpendiculaire et ruelles transversales toujours à l’équerre.

    La porte Saubotte

    BPF de Duras

    Les portes de la Font à gauche et Saint-Romain à droite

    BPF de DurasBPF de Duras

    Je viens de passer à Castelmoron-d'Albret, charmant petit village médiéval que nous avons eu l'occasion de visiter il y a quelques années.

    BPF de Duras

    Me voici enfin dans le Lot-et-Garonne,

    BPF de Duras

    et donc rapidement à Duras qui se trouve non loin de la limite entre les deux départements.

    BPF de Duras

    Me voici arrivé dans la cité dont Marguerite Germaine Marie Donnadieu emprunta le nom pour en faire son nom de plume. Venir valider un BPF ici se mérite, il me faut affronter les 9% de la grimpette qui mène au village. Initialement érigé au XIIe siècle, son château fut transformé au XIVe siècle en une forteresse imprenable grâce au soutien du pape Clément V à son neveu et homonyme, Bertrand de Got. Durant la guerre de cent ans il passa à plusieurs reprises entre des mains des ducs aquitaine et à celles des rois de France. En grande partie détruit et pillé à la révolution, il fut finalement racheté lors d'une vente aux enchères par les habitants en 1960. Un important travail de restauration fut alors engagé et nous permet à présent de découvrir ce joyau de l'architecture en Aquitaine.

    Je voudrais bien faire tamponner ma carte au château, malheureusement il n'ouvre qu'à 10h30 et il est moins dix. Apercevant de la lumière dans la boutique je m'approche. Fermé! La responsable qui doit avoir l'habitude sort et me demande si je désire un coup de tampon. Super, je lui donne ma carte, elle rentre et me la ramène avec le précieux sésame. Je la remercie vivement pour sa gentillesse.

    BPF de DurasBPF de Duras

    Je téléphone à Marie Jo pour l'informé de l'avancement de mon périple. J'aperçois une fontaine sur la place, je vais pouvoir la signaler au nouveau site qui recense les points d'eau sur le territoire français., vous trouverez le lien dans la barre gauche de ce blog.

    BPF de Duras

     Un dernier coup d’œil au château et il est temps de prendre le chemin du retour.

    BPF de Duras

     Pour cela j'ai prévu un itinéraire différent afin de prolonger ma découverte. Sitôt sortie de Duras je me retrouve déjà en Gironde. La D668 qui me mène à Monségur, bien qu'assez importante, la circulation y est modérée.

    BPF de Duras

    Seule Bastide de hauteur en Gironde, Monségur fut fondée en 1265 par Eléonore de Provence, reine d'Angleterre. Elle a conservé la trame du plan d'origine caractéristique des bastides, la place avec ses couverts entièrement rénovés, une très belle halle de verre et de fonte, une église typique des bastides de type languedocien et des maisons à colombages.

    BPF de DurasBPF de Duras

     La halle du XIXe siècle est un très bel exemple d'harmonisation entre la fonte et le verre, elle  a été construite en deux temps : les galeries extérieures en 1866 avec un square en leur centre, puis à la place de ce dernier une halle couverte en 1897 pour abriter la totalité des marchands forains.

    BPF de Duras

    Quelques kilomètres plus loin je quitte la D668 pour me rapprocher du cour du Drot.

    Construit vers les XIVe-XVe siècles sur le Dropt, le moulin de Loubens en comprenait un moulin à farine sur la rive droite et  une maison de foulon sur la rive gauche.

    BPF de Duras

    Je passe à Bagas, file sur Camiran, marque un arrêt à Morizés pour l'église St-Vincent, puis poursuis par St-Martial,

    BPF de Duras

    Saint-Martial et son église du XIIème s.

    BPF de Duras

     Mourens, Donzac et Omet où je décide faire ma pause déjeuner. Un super casse-croute de ma confection, une mini baguette avec des rillettes sur le premier tiers, puis de la charcuterie alsacienne sur le restant, avec du fromage et une compotée d'aubergine. Le tout complété par de la salade et des cornichons. Pas question de barres énergétiques ici, il faut nourrir son homme!!!

    BPF de Duras

    BPF de Duras

    En plus je bénéficie d'un super point de vue.

    BPF de Duras

    Un coup de fil à la maison et je repars après-avoir pris le point d'eau devant l'église.

    BPF de Duras

    Je redescends sur Cadillac, je vais enfin pouvoir rejoindre la plaine, car depuis mon départ de Duras j'avoue avoir eu du mal dans les bosses et dans le vent. 

    Podensac, Virelade, Arbanats, Portets, Beautiran où je subirais la seule averse de la journée, Martillac, Léognan où le marché est maintenant fini,

    BPF de Duras

    Canéjan et enfin Pessac.

    Malgré une baisse de forme sur la seconde partie du parcours je rentre satisfait de ma journée, cela m'a permit de battre mon record de distance en solo avec 180km. La semaine prochaine je serais en Touraine, des routes que je connais, mais pour les avoir parcouru en voiture. C'est une région que j'adore, j'y ai passé de nombreuses vacances, mes parents étant originaires de là. Je compte bien valider la totalité des BPF du département, cela me permettra aussi de valider ma première province.

    Distance: 180,66 km
    Temps: 7:19:48
    Vitesse moy.: 24,6 km/h
    Gain d'altitude: 1.354 m
    Calories: 2.609 C
    Température moy.: 16,6 °C

     


     

    Activité de la semaine

    Lundi: gainage, musculation (obliques, cuisses, abdominaux)

    Mardi: HT séance PMA

    Mercredi: HT col de Vergio Porto

    Dimanche balade avec Marie Jo, notre dernière rando-pique-nique avant les vacances

    Le lavoir de Saint-Médard-d'Eyrans

    BPF de Duras

    BPF de Duras

    Le point d'eau de Portets

    BPF de Duras

    Nous avions repéré une aire de pique-nique lors de notre passage à Podensac la semaine dernière, c'est donc là que nous décidons de nous arrêter pour déjeuner.

    BPF de Duras

    BPF de Duras

    Le château de Podensac

    BPF de DurasBPF de Duras

    les ruines de Castelmoron à Arbanats

    BPF de Duras

    BPF de Duras

    Le lavoir d'Arbanats

    BPF de Duras

    L'église Saint-Martial de Castres-Gironde

    BPF de Duras

    Le presbytère

    BPF de Duras

    Un pigeonnier à Cadaujac

    BPF de Duras

    Une balade sympa avec pour unique but le plaisir d'aller à vélo pique-niquer à l'extérieur avec ma douce et tendre yes.

    Distance: 80,23 km
    Temps: 4:41:01
    Vitesse moy.: 17,1 km/h
    Gain d'altitude: 296 m
    Calories: 2.016 C
    Température moy.: 26,8 °C

     

     

    « Pessac - Côtes de BourgBPF/BCN Angles-sur-l'Anglin (86) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Juin 2014 à 14:45

    De belles photos comme d'habitude... et le début de ta sortie qui me ramène de bons souvenirs, Sauveterre de Guyenne, Duras, j'y suis passé l'an dernier lors du voyage de notre club de Bordeaux à Sète...

    2
    Lundi 2 Juin 2014 à 20:53

    Oui JP, ce fut une superbe rando en solo, et comme d'habitude, malgré les difficultés, je ne retiens que le meilleur. Merci pour ta proposition pour une sortie avec Mira, mais j'ai déjà mes parcours d'établis depuis notre gîte et je ne compte pas me déplacer en voiture pour partir d'ailleurs, hormis les randos-pique-nique prévues avec MJ. Côté boulot, pas question de lever le pied, sinon les journées me paraitraient trop longues wink2.

    Merci Penn Ar Bed smile. Bordeaux Sète, beau périple, je le ferais peut-être un jour, mais à la retraite.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :