• BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valençay

    Vendredi 20, je pars sûrement pour mes deux derniers BPF de ces vacances, Marie Jo souffrant toujours de ses piqures d'insectes au niveau des chevilles, les randonnées que nous avions prévu ensemble ne seront pas pour cette année. C'est un soleil radieux qui m'accueille pour ce nouveau parcours, mais la température est encore fraiche en ce tout début de matinée.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Une légère brume enveloppe les prés, une ambiance que j'affectionne.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Je traverse Saint-Hippolyte et poursuit ma route dans la vallée de l'Indre en direction de Palluau-sur-Indre, mon premier BPF du jour.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    La route est tranquille, comme ce fut le cas lors de toutes mes sorties. Il fait frais, donc pause technique indispensable, même si je n'ai parcouru que quelques kilomètres.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Je viens de parcourir une trentaine de kilomètres et le voici à Palluau-sur-Indre, avec son château qui domine le village bâti à flan de coteau.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Le château de Palluau a été construit en 1073 par Foulques le Réchin. Incendié par le Prince Noir, il subit de graves destructions pendant la guerre de Cent-Ans. Victime de plusieurs sièges, le château est définitivement abandonné par les Anglais en 1360. En 1606, le Roi de France Henri IV demande à l’un de ses plus fidèles compagnons d’acheter le domaine de Palluau qui représente toujours une véritable place de défense sur cette partie de la Touraine. C’est Antoine de Buade de Frontenac qui fait cette acquisition pour la somme de 84.000 livres. Le Roi, fidèle à son serment, érige Palluau en Baronnie, et Antoine de Buade (gouverneur du château Royal de Saint-Germain-en-Laye) reçoit les ordres prestigieux du Saint Esprit et de Saint Michel (ils entourent le blason des Frontenac sur la cheminée d’une des salles d’apparat au château).

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    La création d’un parcours découverte dans le parc du château permet de découvrir la vie des colons au 17ème siècle avec les Amérindiens, les coureurs des bois, la chasse, la traite des fourrures, le tout dans un environnement le plus réaliste possible avec reconstitution des habitats.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

     L'église Saint-Sulpice, dédiée à St Sébastien au XIIème siècle, elle devint chapitre et collégiale Ste Menoulde (Ste Ménéhoulde) au XIIème et finalement St Sulpice après le "Concordat de 1801".

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Lors de notre visite du château avec Marie Jo je mettais mis en quête d'un commerce ouvert suffisamment tôt pour y faire tamponner mes cartes. C'est dans cette épicerie que j'obtiendrais mon tampon humide, un des seuls commerces encore en activité. L’accueil est chaleureux et la propriétaire est rodée à cette exercice. A noter pour ceux qui passerons par ici pour valider leur BPF que ce commerce est fermé le lundi matin, sinon tous les autres jours il est ouvert dès 7H. Je prends une chocolatine, immortalise le lieu, maintenant direction Valençay.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Après Villegouin, je file vers Pellevoisin et passe devant le château Le Mée, il fut un important poste militaire pendant la guerre de cent ans. Il comportait alors cinq tours, l'édifice se compose actuellement d'un corps de logis auquel sont accolées deux tours cylindriques à étage de mâchicoulis. Cette partie primitive du château a été modifiée au XVIIIe siècle.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Gehé, Langé, Vicq-sur-Nahon, puis je quitte la route de Valençay pour prendre un itinéraire plus pitoresque par Veuil.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    J'arrive enfin à Valençay, il est 9h25, le château ouvre à la demie, chouette je vais pouvoir y faire tamponner mes cartes. Il me faudra attendre un peu car il y a des scolaires devant moi.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Symbole de la puissance impériale, Valençay incarne le goût et l’élégance, avec ses marbres, tableaux, objets d’art, et son exceptionnel mobilier Empire. C’est à la demande de Napoléon que Talleyrand en fit l’acquisition en 1803. A l’intérieur du château, les collections témoignent du raffinement de cette époque : salons, chambres, ou galeries, sont meublés d’un remarquable mobilier Empire. Les cuisines, l’office et les caves, témoignent de l’attention portée par le maître de maison à sa table. Le Théâtre, véritable joyau de 1810, se visite chaque dimanche matin. Construit pour la distraction des Princes Espagnols lors de leur séjour forcé à Valençay, il conserve l’ensemble de ses décors et toiles de fond d’époque.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Le chemin du retour se fera par Luçay-le-Mâle, Eceuillé et ses deux églises.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay.

    Malgré le style gothique de ses baies vitrées, l'église Notre-Dame-de-l'Alliance date de la fin du XIXème siècle.
    Le camanile, posé sur la tour sans flèche du clocher, semble encore plus récent

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

     Abandonnée au début du XXème siècle, l'ancienne église Notre-dame a fait l’objet d’une très importante restauration. Son portail roman sculpté du XIème siècle et son clocher-porche massif méritent le détour, avant de pénétrer dans la nef à cinq travées.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    A présent je passe à Loché-sur-Indrois avant de rejoindre Saint-Hippolyte, puis Saint-Germain et son église du XIe s. dont le chœur ne fut bâti qu'au XVIe.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Le Château Le Coudray.

    BPF/BCN de Palluau-sur-Indre et Valencay

    Pour finir je remonte sur Verneuil-sur-Indre la le lieu dit les Pinçonnières avec une dernière bosse de 1,5km à près de 7,5%.

    Distance: 123,16 km
    Temps: 4:39:54
    Vitesse moy.: 26,4 km/h
    Gain d'altitude: 1.037 m
    Calories: 1.610 C
    Température moy.: 16,1 °C

    « Mon DK se fait une beautéeUne bonne semaine »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Juillet 2014 à 14:21

    Bobo moi! Jamais wink2. Marie Jo va mieux, merci, elle attend le retour du beau temps et des températures plus convenables.

    Pour en revenir à cette sortie, le terrain n'est pas vraiment plat, la route s'apparentait plus à des montagnes russes à l'aller, avec des bosses assez courtes mais où le compteur affichait souvent 7%. Le retour lui fut moins accidenté avec un bon vent favorable. Je sais 1037m de D+ sur 123km ce n'est pas  de la montagne, mais c'est mieux que les malheureux 235m que j'ai eu ce matin ici pour 105km, là, c'était vraiment du plat yes.

    Du repos, pas question, quand je reste sans faire d'exercice je m'emme..., ma seule journée de calme fut vendredi, c'est largement suffisant wink2.

    2
    Jeudi 24 Juillet 2014 à 10:01

    Etonnant, nous avons roulé dans la même région, presque en même temps. Tu trouveras mon CR dans les jours qui viennent sur mon blog.

    Une belle région, avec de belles routes et un peu de bosses pour pimenter le tout. Peut-être qu'un jour, nous parviendrons à nous rencontrer. wink2

    3
    Jeudi 24 Juillet 2014 à 21:16

    En effet, le coin n'est pas vraiment plat et les routes sont agréables. On arrivera à rouler ensemble yes, du moins je le souhaite.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :