• BPF Bazas

     Ce dimanche matin nous chargeons les vélos sur la voiture pour un périple qui nous mènera du Tuzan à Bazas afin de récolter un autre BPF de la Gironde. Piques-niques de prévus pour le midi et le soir. Mais pas comme d'habitude cette fois-ci celui du midi nous suit dans ma sacoche de tige de selle. Nous mangerons en cours de route.

    Départ 10h50 depuis l'ancienne gare du Tuzan pour rejoindre Bazas par la piste cyclable aménagée sur le tracé de l'ancienne voie ferrée des Chemins de Fers Économiques de la Gironde.

    BPF Bazas

     Premier arrêt à l'église de Saint-Léger-de-Balzon, initialement de style gothique et datée du XIIe siècle, elle a été réaménagé en style roman au XVIe siècle.

    BPF Bazas

    Tu vois JP, ici c'est plus plat que part chez toi en Ariège , d'ailleurs Marie Jo apprécie

    BPF Bazas

    Second arrêt, Villandraut

     Le château de Villandraut est édifié par Bertrand de Goth à partir de 1305, lorsqu'il est élu pape sous le nom de Clément V. Sans doute né à ici, il conserve sa vie durant une affection particulière pour sa région d'origine. Ce somptueux château-palais est destiné à lui servir de résidence lors de ses séjours en Guyenne. La construction a vraisemblablement duré jusqu'en 1312 mais des parties sont achevées dès 1307-1308 puisque Clément V y séjourne.

    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Château de Villandraut de Wikipédia en français (auteurs)

    BPF Bazas

    BPF Bazas

    Nous arrivons à Bazas vers 13h, nous trouvons une boulangerie pour y prendre des tresses et faire tamponner ma carte, par malchance la vendeuse ne trouve pas le tampon . Ce n'est pas grave, nous allons trouver un coin pour manger en attendant que l'office du tourisme ouvre. C'est dans le jardin du Chapitre que nous nous installons pour un pique-nique bien mérité avec la cathédrale comme toile de fond.

    BPF Bazas

     Bazas 

    À partir du 1er âge du fer elle s’affirme comme une des places fortes du Sud-Ouest, elle se dote de remparts et de portes monumentales qui lui confèrent très tôt un rôle militaire et une certaine suprématie.

    Cité épiscopale située sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, Bazas fut, jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, siège d’un diocèse. Siège du présidial, Bazas cumule les fonctions administratives et judiciaires et s’impose alors très vite comme la plus puissante ville. Son prestige lui vaut d'ailleurs les visites d'illustres personnages tels Richard Cœur de Lion et Charles Quint.

    1561 est une date sombre dans l'histoire de Bazas : les huguenots pénètrent dans la ville et dévastent la cathédrale. L'illustre évêque Arnaud De Pontac en sauve le triple portail d'une destruction totale et la restaure.

    Louis XIV y logea alors qu'il revenait de Saint-Jean-de-Luz où il avait épousé Marie-Thérèse d'Autriche.

    BPF Bazas

    BPF Bazas 

    Bazas a su conserver de cet âge d'or de superbes vestiges. Classée monument historique dès 1840, la cathédrale gothique est le plus important monument de la cité. Édifiée du XIe au XIVe siècles av. J.-C., elle fut rebâtie entre 1583 et 1655.

    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Bazas de Wikipédia en français (auteurs)

    BPF Bazas

    BPF Bazas

    Le portique de l'hôtel de ville

    BPF Bazas

    La porte du Gisquet est l'un des derniers vestiges de l'enceinte de la ville.

    BPF Bazas

    Nous repartons de Bazas, mais pour le retour nous n'emprunterons que des petites routes tranquilles, un peu comme l'A65 qui semble bien calme pour un jour de départ en vacances!!

    BPF Bazas

    Après quelques kilomètres nous traversons le charmant petit village de Marimbault, l'église romane Saint-Vincent, remaniée à diverses époques, dépendait, dès 1188, des chanoines de Bazas. Elle présente une curieuse façade avec mâchicoulis, classée aux monuments historiques.

    Après avoir comme beaucoup de villages vécu la désertification, Marimbault voit nombre de constructions nouvelles. Ces nouveaux habitants rajeunissent l'âge moyen de la population.

    BPF Bazas

    A quelques encablures, dans le village de Pompéjac c'est l'église Saint-Saturnin que nous découvrons, d'architecture gothique et initialement construite au XIVe ou XVe siècle, elle a conservé son chevet de l'époque, mais la nef et le clocher ont été reconstruit en 1869.

    BPF Bazas

    Marie Jo pète la forme , pourvu que ça dure!!

    BPF Bazas

    Toujours en sillonnant sur nos petites routes, c'est au tour du château de Cazeneuve de recevoir notre visite. Cette ancienne propriété des Rois de Navarre fut bâtie entre les XIIIème et XVIIéme siècles. Henri IV y assigna à résidence son épouse, la Reine Margot, lors de leur séparation et en attente de l'annulation de leur mariage.

    BPF Bazas

    Un moulin sur le Ciron à la sortie de la commune de Préchac.

    BPF Bazas

    A première vue la forme est toujours là!!

    BPF Bazas

    Et nous continuons notre périple sur les routes du sud Gironde en passant par Uzeste, connu pour son festival musical créé par Bernard Lubat, puis Balizac, et Origne et son église dédiée à Saint-Jean-Baptiste.

    BPF Bazas

    Maintenant direction Louchats et retour vers Le Tuzan. C'est un peu avant d'y arriver que Marie Jo réalisera son objectif, passer les cap des 100km. Cela lui donnera un véritable coup de fouet, car pour le coup nous passons devant la gare sans nous arrêter. Nous ajoutons une bonne dizaine de bornes à cette sortie et c'est avec 113km et des brouettes que terminerons cette super balade.

    BPF Bazas

    Je sais, le récit peu paraître un peu plat, mais il en harmonie avec le relief du parcours

    113km, un D+ de 434m et 6h46 de selle.

    BPF Bazas

    Pour finir un bon pique nique sur l'aire aménagée prés de la gare.

    BPF Bazas

    BPF Bazas

    PS: le vélo est une drogue dure dont on ne peut plus se passer quand on y a goûté, j'en veux pour preuve qu'à peine reparti du Tuzan, Marie Jo me demandait si nous recommencions le lendemain . Du coup nous sommes parti le dimanche matin directement en vélo depuis chez nous, avec armes et bagages pour aller pique-niquer du côté de l'Isle-Saint-Georges et pousser jusqu'à Saint-Michel-de-Rieuffret avant de rentrer avec 91km supplémentaires en fin d'après-midi. Il faut dire qu'habitant en appartement, nous ne perdons que rarement une occasion de nous aérer .

    Vélotrainer

    « BelcastelBalades en Aveyron »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Juillet 2012 à 18:44

    De beaux monuments, une belle journée pour faire du vélo, en couple en plus, que demander de plus ?

    2
    Mardi 24 Juillet 2012 à 18:48

    "On t'avait prévenu qu'après avoir changé sa monture, tu ne la tiendrais plus. Fais attention, ça commence comme cela! Lol!"

    Et j'en suis content, car comme cela nous allons pouvoir organiser de belles balades sur des journées complètes, avec pique-nique à la clés et découvrir notre région que nous ne connaissons pas assez. Encore pas mal d'églises à découvrir, surtout dans l'entre-deux mers ou l'art roman est trés bien représenté.

    3
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 18:39

    De beaux monuments, une belle journée pour faire du vélo, en couple en plus, que demander de plus ?

    Rien, tout va très bien comme ça

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :