• Balade pascale

    En ce lundi de Pâques, malgré un ciel couvert mais sans pluie nous décidons de ne rien changer à notre programme. Nous déjeunons de bonne heure pour partir faire quelques kilomètres. Pas de parcours précis, juste une direction, Chambéry, nous aviserons au fur et à mesure en fonction du temps pour le reste du parcours.

    C'est une journée de tests pour Marie Jo, elle doit essayer son casque ainsi que ses demi cales-pieds.

    Pour le premier cela se passe plutôt bien. Par contre c'est un peu la galère pour les cales-pieds, elle a du mal à mettre la pédale dans la bonne position. De plus, ayant eu l'habitude de pédaler avec la plante du pied, cette nouvelle posture lui engendre des crampes dans les pieds.

    Balade pascale

     

    Nous sommes à Léognan, au château Smith Haut-Lafitte où se dresse une étrange sculpture.

    Balade pascale

    Balade pascale

    Le port du casque c'est bien pour la sécurité, mais cela demande quelques ajustements

    Balade pascale

    Maintenant direction Martillac, sans y passer directement mais en restant dans les vignes où les routes offrent de belles petites bosses. Ce que Marie Jo accepte bien, elle apprend à mieux utiliser ses braquets pour apprécier l'effort à consentir dans les montées.

    Balade pascale

    Au chemin de Rochemorin, je décide de descendre le chemin Jean Gille pour en faire la montée. Et voila qu'arrivé dans la dernière partie de la bosse,  je croise Marie Jo qui vient à ma rencontre, elle fait demi-tour, je l'attends et là, elle m'annonce que de son coté elle a redescendu le chemin de Rochemorin vers la route de Cadaujac et refait la montée que nous avions faite quelques minutes auparavant .

    Balade pascale

    A Léognan nous prenons la piste vers Cestas, puis l'ancienne N10 jusqu'au lieu dit Labirade où nous engageons sur le chemin des Chaus. Une route bien sympa dont le revêtement tout neuf est particulièrement agréable.

    Nous passons au-dessus de l'A63 où la circulation est dense, retour de week-end oblige.

    Balade pascale

    L'estey des sources à Cestas, un joli plan d'eau où j'aimais bien aller pêcher dans le passé.

    Balade pascale

    Nous rentrons chez nous en faisant un détour par le quartier Frugés

    "La construction de cette cité entre 1924 et 1926 est à l’époque une véritable révolution, tant sur le plan de l’habitat social que sur celui de l’architecture. Elle est le fruit de la rencontre de deux personnalités : celle d’un industriel sucrier, Henry Frugès, et celle d’un architecte urbaniste audacieux, Charles-Édouard Jeanneret, dit Le Corbusier. Le premier, curieux de toutes les innovations artistiques et architecturales du moment, souhaitait loger des ouvriers sur "une vaste prairie entourée de bois de pins, en y édifiant une cité-jardin". Le second, muni d’un esprit d’avant-garde, avait déjà abordé les problèmes liés à l’urbanisme, l’habitat collectif et les maisons standardisées.
    La Cité Frugès-Le Corbusier est née de leurs échanges, et particulièrement de la réflexion de l’architecte, qui adopta des principes strictement fonctionnels et des formes géométriques simples et dépouillées. Ce vaste projet n’a pourtant vu se réaliser que 50 pavillons seulement, en 1926."

    Balade pascale

    Balade pascale

    Bilan de cet aprés-midi, 58 km, ne me demandez pas en combien de temps, vous connaissez ma réponse . Pour ce qui est des cales-pieds, j'ai comme l'impression qu'ils ne vont pas rester longtemps .

    Balade pascale

     

    Vélotrainer

    « Sortie dans le CréonnaisBPF de Cadillac (33) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    kiki03
    Mardi 10 Avril 2012 à 22:19

    Sympa aussi ton blog.

    2
    kiki03
    Mardi 10 Avril 2012 à 22:20

    J'ai oublié : le Corbusier est également très connu en Franche Comté, ma région d'origine.

    3
    Mardi 10 Avril 2012 à 22:37

    Merci kiki, content de te voir ici . Je pense qu'il est connu un peu partout en France, même si il n'a pas laissé une de ses constructions particulières dans toutes les régions.

    4
    Mardi 10 Avril 2012 à 22:47

    Slt


    A mon tour de te rendre visite et je pense aussi que les calles pieds ne feront pas de vieux os hi hi Bonne semaine

    5
    Mercredi 11 Avril 2012 à 06:50

    Bonjour Philippe

    Rien n'est sur, elle veut faire une autre tentative avant de prendre sa décision

    Bonne semaine à toi aussi

    6
    jef cyclo 38
    Mercredi 11 Avril 2012 à 09:04

    Salut J.P.

     Sympa, cette petite balade en mode touriste, et super photos.

     Pour les cale-pieds de M.J., c'est pas gagné !!! Quoi que ...

    Au plaisir de te relire. Jef.

    7
    Mercredi 11 Avril 2012 à 17:59

    Merci de ta visite jef . Je passe faire un tour chez toi

    8
    Mercredi 11 Avril 2012 à 18:45

    Pas mal du tout le casque de Madame

    9
    Mercredi 11 Avril 2012 à 20:07

    Je crois savoir que c'est ce qu'elle préfère

    10
    Vendredi 13 Avril 2012 à 05:30

    Moi, je vous tire mon chapeau à tous les 2 car le vélo... ce n'est pas mon fort. Si ! Avec assistance électrique, ça va !! Et comme par chez nous c'est très valonné, ça me va bien pour quelques kilomètres. Merci d'être passé sur mon blog JP et bonne journée à tous !

    11
    Vendredi 13 Avril 2012 à 06:50

    Coucou Claire. Merci d'être passé par ici. Le vélo il faut que cela reste un plaisir, pas une contrainte. Ce que nous apprécions par dessus-tout, c'est la lenteur qui nous permet d'apprécier les lieux que nous traversons.

    Bonne fin de semaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :