• Adieux aux routes des P.O

     Tout a une fin, nous sommes le jeudi 27/06 et notre séjour dans les Pyrénées-Orientales touche à sa fin. J'ai prévu ce matin là une dernière sortie avec deux petits cols, histoire de faire mes adieux à ces routes où j'ai pris tant de plaisir à rouler.

    Cette fois je quitte Passa par les derrières et les routes où j'ai effectué mes courses à pieds.

    Des routes sans circulation traversant le vignoble de Passa, et toujours le Canigou qui veille sur moi.

    Adieux aux routes des P.O

    Une stèle en hommage à un soldat du feu mort en service.

    Adieux aux routes des P.O

     

    Adieux aux routes des P.O

    Je rattrape  la route de Llauro pour passer mon premier col à 384m, avant de continuer sur celui de Fourtou.

    En passant à Oms, je m'arrête pour photographier cette croix particulière que j'avais repéré lors d'une autre sortie et dont j'ai découvert la signification en visitant l'église de Ille-sur-Têt.

    En Catalogne (française et espagnole), la Creu dels Improperis (« croix des outrages ») se rencontre fréquemment, aussi bien monumentale, que portée par des pénitents lors des processions, comme la Procession de la Sanch à Perpignan et les grandes processions de la Semaine sainte dans les villes espagnoles. La représentation des « instruments de la Passion » du Christ, ont pour but de rappeler au fidèle la succession de ses événements.

    Adieux aux routes des P.O

     Par contre je ne connais pas l'utilité de cette réserve d'eau.

    Adieux aux routes des P.O

    Les chênes lièges qui ont jalonné nombre de routes parcourues.

    Adieux aux routes des P.O

     

    Adieux aux routes des P.O

    Le dernier col .

    Adieux aux routes des P.O

    Je redescends sur Oms et marque un arrêt au village de Calmeilles dont l'église paroissiale Saint-Félix est mentionnée dès l'an 959 dans une donation à l'église d'Elne. L’édifice actuel, de style roman, date du XIIe siècle. Ce village est tout petit, seulement 64 habitants. La D13 ne le traverse pas, mais passe juste à côté. Poussé par la curiosité je m'avance pour voir ce village construit à flan de coteau, la pente qui dessert les maison en contrebas m'impressionne, je décide de m'y avancer en jetant un œil à mon compteur. -19% , je passe rapidement le trente dents à l'arrière, car arrivé en bas li n'y pas de possibilité de prendre de l'élan pour remonter. Je fais demi-tour et me lance dans l'ascension de ce coup de cul, il n'est pas très long, juste une centaine de mètres. Debout sur les pédales je franchis sans trop de peine cette pente, c'est une première pour moi, j'apprendrais à mon retour en consultant mon parcours sur Training Center que son pourcentage le plus fort était de 22%.

    Adieux aux routes des P.O

    Avant d'arriver à Oms je quitte la D13 pour me rendre à Céret en passant par le village de Taillet.

    L'église Saint-Pierre de Taillet dont la consécration date de 1141.

    Adieux aux routes des P.O

    C'est parti pour 6km de descente.

    Je croise deux ou trois cyclos et me voici arrivé dans les Andes!!

    Adieux aux routes des P.O

    Un coup d’œil derrière me rassure, ces oliviers me rappellent que suis bien dans le sud de la France.

    Adieux aux routes des P.O

    Le massif des Albères .

    Adieux aux routes des P.O

    Je traverse le Tech sur l'ancien pont métallique converti en passerelle pour piéton et cyclo et me voici à Céret, j'emprunte sur quelques kilomètres la D115. La bande cyclable est large, la route est en faut-plat descendant, je vais pouvoir rouler plus vite que dans la descente de Taillet, aux alentours de 40km/h.

    A Saint-Jean-Pla-de-Corts je vire à gauche pour monter vers Llauro en passant par Vivès, une agréable montée de 7km avec des pourcentages assez doux.

    Adieux aux routes des P.O

     Vivès

    Adieux aux routes des P.O

    L'Institut Méditerranéen du Liège

    Adieux aux routes des P.O

    A Llauro je tourne en direction de Fourques, mais comme à l'aller je préfère prendre une route communale pour revenir à Passa. Ce qui me procura le bonheur de gravir une jolie petite bosse à 11%.

    Adieux aux routes des P.O

    Je quitte à regret ces paysages de vignes et de montagne, j'aurai gravi plusieurs cols, pas des sommets mythiques certes, mais bien belles ascensions pour moi qui vis dans une région relativement plate.

    Adieux aux routes des P.O

    Mes différentes sorties totalisent 506km, 22h44 de selle, 11 cols pour 8916m de D+ *, auxquels il faut ajouter 42km de course à pieds en quatre séances, soit 3h57 et 487m de D+.

    Vivement les prochaines vacances, même si les cols ne sont pas au rendez-vous.

    * En tenant compte de ma sortie sur le chemin du retour pour faire tamponner le BPF de Montségur en Ariège

    Vélotrainer

    « Le BPF de Sournia et deux cols suplémentaires pour ma collectionBPF de Montségur en Ariège »

    Tags Tags : , , ,