• 6 cols pour un cyclo du plat pays

     Jeudi 20 juin, 6h30, je pars pour ma sortie comprenant le plus de cols, quatre et une belle bosse sur la fin. J'aurai la surprise d'en franchir un cinquième et même un sixième , mais chut, vous le découvrirez dans quelques lignes .

    L’église Saint-Nazaire (Sant Nazari, en catalan) de Tordères est un édifice remontant probablement, pour sa partie la plus ancienne, au Xe siècle de notre ère. Sa forme actuelle, qui ne répond à aucune des dispositions propres aux églises de village des Aspres, est le résultat unique de diverses campagnes de transformation et d’agrandissement au fil des siècles, notamment aux XIIIe, XVIIe et XIXe siècles. L’église abrite un retable de la première moitié du XVIIIe siècle, dédié à saint Nazaire et saint Celse, récemment restauré.

    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Tordères de Wikipédia en français (auteurs)

     Comme lors de toutes mes sorties je me dirige vers Fourques, mon premier col sera celui de Llauro, situé à 11km du gîte où nous passons nos vacances. Je l'ai déjà gravi une fois, il ne représente pas une grosse difficulté, alors pour corser un peu la chose je fais un détour par Tordère, la montée sera lus courte pour arriver au bourg de Llauro, mais plus pentue, avec un passage entre 8 et 9%, à Tordère et un raidillon à 12% pour entrer dans Llauro.

    Llauro depuis la route de Tordère

    C'est ici que ce situ le col de Llauro, à 380m d'altitude, mais il n'y a aucun panneau le signalant.

    Je poursuis ma route en direction de Oms, le ciel n'est pas vraiment dégagé ce matin, mais il n'y a pas de pluie d'annoncée. La montée est douce, entre 4 et 5%, une petite descente après Oms et ça repart à la auteur de Calmeilles, petit village situé légèrement en dehors de la D13 et dont la visite lors d'une autre sortie me réservera une belle surprise. En attendant je continu mon ascension pour atteindre le col de Fourtou au kilomètre 24.

    A présent direction Prunet-et-Belpuig et mon troisième col.

    La Chapelle de la Trinité de Prunet-et-Belpuig était à l'origine une église paroissiale connue sous le nom de Saint-Pierre de la Serra (serra désignant la montagne en catalan).

    La route vient juste d'être refaite, mais ce n'est pas un billard, au contraire, elle est recouverte de gravillons. De toute façon ça monte, je ne risque chuter à cause d'une vitesse excessive. La pente est la aussi raisonnable, et la distance me séparant d'un col de Xatard d'environ 4km.

    Km 28,500 troisième col,

     et des supporters pour m’accueillir.

     4,5 km de descente et j'attaque le dernier col du jour. Le temps se couvre et la température reste fraiche, l'air est humide, le versant par lequel je descends étant ombragé avec plusieurs petits cours d'eau. 

    Au km 33 je commence là montée vers le col de Palomère, toujours les mêmes pourcentages lors des trois premiers kilomètres. Mais à la sortie du bourg de La bastide le route s'élève plus vite et j'atteins les 8,5% pendant une bonne partie du reste de l'ascension.

    Le village de La Bastide où je reviendrais pour le visiter avec MJ.

    Le temps est de plus en plus couvert, la route elle est toujours aussi calme, je pourrais compter les voitures que j'ai croisé depuis Llauro sur les doigts d'une main. Encore quelques lacets, puis la pente s'adoucira dans les derniers hectomètres.

     Km 40,30 dernier col, celui de Palomère à 1036m d'altitude.

     Je redescends vers la vallée. Dans une portion droite j’aperçois le château de Valmanya et le Canigou. Mis à part une portion de 1km montante, c'est pratiquement 33km de descente qui m'attendent, comme toujours à allure raisonnable . N'ayant pas l'habitude de traverser de si beaux paysages chez moi, je tiens à ne rien manquer du spectacle qui s'offre à moi.

    Le Carrer del Veinat à Valmanya

    Un des nombreux refuges sur le bord de la route, je pense qu'il devaient servir aux bergers, j'ai déjà eu l'occasion d'en voir de semblables en Aveyron.

     

    Le site de Baillestavy est occupé depuis l'antiquité du fait de la présence de minerai de fer. L'exploitation se fit jusqu'à l'ère moderne et la présence d'une forge donne son nom à l'un des deux hameaux du village.

     

    Baillestavy est mentionnée pour la première fois au Xe siècle en tant que possession de l'Abbaye Saint-Michel de Cuxa. Le Puig del Castell est mentionné à partir de 1255. C'est alors seulement un donjon complété d'une enceinte et de quelques dépendances. Il sera plus tard transformé en clocher de la nouvelle église de Baillestavy.

    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Baillestavy de Wikipédia en français (auteurs)

     

    Magnifique!!

     Et la surprise du jour!! Alors que j'ai rejoint la vallée du Têt et que je monte un faut plat, quelle n'est pas ma surprise en arrivant en haut de voir un panneau signalant un col . j'ai dû avoir une dizaine de mètres de D+ depuis le bas, guère plus!!

     Par contre à Saint-Michel-de-Llotes c'est une autre montée qui m'attend, 8km à 5,5%, et pas de col en haut. Je préfère une montée comme celle là qui n'est pas un col à proprement parler, à celui que je viens de franchir il y a quelques kilomètres .

    Edit 23/07/2015: je viens de m’apercevoir que cette ascension est bien un col, le panneau ayant été ajouté depuis mon passage. J'ai donc ajouté ce col à ma collection.

    6 cols pour un cyclo du plat pays  6 cols pour un cyclo du plat pays

     Je viens de passer ma dernière bosse à 600m d'altitude, il ne reste plus qu'à plonger sur Fourques et rejoindre Passa et notre gîte, soit une vingtaine de kilomètre de descente.

     Je rentre au bercail avec 104,63 km, 4h32 de selle et 1724m de D+.

    Vélotrainer

     

    « CastelnouSeconde sortie avec mon Rockrider »

    Tags Tags : , , ,