• 200 km pour janvier

    But de la sortie du jour, atteindre les 200km pour le mois de janvier.

    Je reprends en partie le parcours d'il y a quinze jours, mais à l'envers et avec une variante de façon à l'allonger un peu pour être sur de faire les 70km qui me permettrons d'atteindre les 200km convoités.

    Première heure, 24km et je suis au sommet de la côte de Martillac que je passe encore mieux cette fois, cela me rassure un peu, mes efforts ne sont pas vains.

    Je descends et file sur Saint-Médard d'Eyrans pour un arrêt photo.

    Construite au 11ème siècle l'église Saint-Médard fut souvent inondée, c'est pour cette raison qu'elle fut déplacée au 17ème siècle sur un tertre au bord du ruisseau le Milan. Son clocher-mur de style roman laisse voir deux cloches. Le cimetière qui l'entoure fut installé sur un ancien cimetière mérovingien comme en témoignent les sarcophages trouvés en ce lieu.

    Eglise saint-Médard

    Je reprends la route pour quelques kilomètres et un nouvel arrêt photo à L'isle Saint-Georges.

    Son petit port, sur le Saucats qui se jette dans la Garonne situé à une centaine de mètres.

    L'Isle Saint-Georges

    Son église Saint Georges de style néo-gothique, qui fut construite sur l'emplacement d'une ancienne église de style roman dont subsiste un bas relief représentant Saint Georges terrassant un dragon. 

    L'Isle Saint-Georges

    Maintenant direction Beautiran, un petit bout de la 1113 que je n'aime pas trop, puis St Morillon en passant par St-Selve.

    Le bourg de Saint-Selve possède sur la place de l'église, une belle fontaine ornée de feuilles de vigne et de grappes de raisin. Alimentée par la source Notre Dame de la Houn, son eau aurait la propriété de guérir les maladies des yeux.

    Fontaine de Saint-Selve

    Saint-Selve

    L'église Saint Sévère fut construite sur l'emplacement d'une plus ancienne, bâtie aux 12e et 13e siècle.

    Saint Sévère

    C'est fini pour les photos aujourd'hui, je file vers Saint-Morillon où m'attends une surprise, je sais pour l'avoir monté mainte fois qu'il y à la sortie du village une jolie petite bosse, mais ne me rappelais pas qu'elle était si raide, mon compteur affiche 7%, plus balaise que celle de Martillac . Ça passe, mais je dois mettre le 30 dents devant pour ne pas me cramer, s'en suit un long faux plat et la descente sur La Brède, qui n'est pas de tout repos car je me retrouve maintenant avec le vent de face.

    La montée pour sortir de La Brède se passe bien et celle sur la route entre Martillac et Léognan aussi. Par contre à la sortie de Léognan je me retrouve une nouvelle fois avec le vent de face et le faux plat me casse les jambes, j'ai du mal à avancer avec l'impression de faire du sur place. Sur la piste qui traverse Cestas je me trouve abrité par les haies des habitations, je respire un peu, les quelques kilomètres qui me séparent de mon domicile sont plus faciles car j'ai maintenant le vent dans le dos.

    C'est à la sortie de Cestas que la mauvaise nouvelle arrive, mon téléphone sonne, ma compagne m'annonce que sa maman vient de décéder, nous étions préparés à cela depuis quelques semaines, mais cela fait toujours un choc.

    Quelques chiffres

    73,86 kms en 3h28, soit une moyenne de 21,30kms/h ,

    dénivelé: 379m, 11.46km avec une moyenne de 2% et un maximum de 7%

    température oscillant entre 7,1 et 9,5°

    Cadence moyenne 75tr/mn, FC moyenne 145bpm, 2402 calories

    200 km pour janvier

    « J'augmente un peu la distanceLes braquets »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :